mardi 19 février 2019

Fête cantonale le 8 au 10 juin 2018

Vient finalement la tant attendue 31ème fête cantonale des musiques neuchâteloises. Un événement pareil signifie beaucoup de préparation tant au niveau musical que bénévole et c’est pourquoi les membres se sont réunis d’abord le 4 juin pour une soirée des bénévoles et ensuite les 5 et 6 juin pour répéter notre morceau Klang der Alpen. Car, même si la Cécilienne ne participe pas au concours en salle, c’est l’occasion de donner le meilleur de nous-même et avec plaisir.

Le vendredi, rendez-vous à 17h au C2T pour une répétition sous une chaleur torride. Tous confinés dans ce petit local avec au moins 30°C de température, c’est un peu difficile de se concentrer, mais Emile est confiant et c’est avec assurance que la Cécilienne donne sa représentation devant le Jury accompagnée par Chantal Meystre-Huguelet comme soliste au cor des Alpes. A la sortie, tout le monde présente son carnet de sociétaire, sauf Emile qui se retrouve bloqué parce que son carnet n’a pas le timbre de la société. Finalement, après délibération, il est libéré et la société se retrouve pour une photo de groupe. Le soir, place à ABBA et une soirée vintage qui donnera l’occasion à Yasmine (bon d’accord, pas que Yasmine) de chanter à plein poumons.

Le samedi est une journée consacré au travail de bénévolat pour les céciliens. L’installation des différentes sociétés se passe généralement très bien, sauf quelques-unes un peu mal lunées qui pourraient dire un petit merci de temps en temps. L’après-midi, voilà que les Oesch’s arrivent plus tôt que prévus, car leur manager était à l’hôpital. Pas de problème c’est Esther qui se charge de les accueillir. Le soir, encore un autre petit couac : tout le monde est impatient de manger la fondue des Meuqueux et d’assister au concert des Oesch’s, mais voilà que les portes ne s’ouvrent pas. La faute à un problème informatique qui sème la panique dans l’organisation des tables et fait suer Cédric Zbinden à grosses gouttes. A cause de cette attente, les fondues ont aussi laissé leur bouillon s’évaporer et alors une fois que tout le monde était bien installé, il a encore fallu passer entre les tables et reremplir les caquelons. Que de travail, mais finalement tout s’est bien passé et le repas était excellent. Les Oesch’s ont ensuite littéralement allumés la salle, au point qu’une certaine table du fond, surtout représentée par la famille Varnier, s’est mise à danser bruyamment sur la table en donnant l’exemple à toutes les autres.

Le lendemain, le travail continue malgré que certains n’aient pas l’haleine très fraîche ! Après une matinée de représentation pour les 3èmes divisions, l’après-midi est consacrée au concours de marche. Rendez-vous un peu avant 14h et sous la chaleur accablante, tout le monde grimace en mettant les gants, la tunique et le bicorne. Samanta vérifie pour la dernière fois les uniformes, armée de plusieurs épingles à nourrice pour raccommoder les derniers boutons. Finalement, Ludo donne les dernières directives et c’est parti, départ 14h05, avec Zum Geburtstag, juste derrière l’Union Instrumentale de Cernier. Les images du drone visionnées par la suite montrent quelques petites bourdes, mais dans l’ensemble on n’était vraiment pas mal.

Trois heures plus tard, tout le monde se rassemble pour la partie officielle. L’union instrumentale de Cernier passe le drapeau à la Cécilienne du Landeron et entre les discours de Damien Cottier, Raymond Hinkel et de René Bourquin, on joue Happy Holidays, la marche au drapeau, 1923 et Zum Geburtstag. Vient ensuite à la marche d’ensemble 1923 interprétée par toutes les sociétés et dirigées par Emile, coiffé pour l’occasion de magnifiques plumes rouges très voyantes. Finalement, la Cécilienne défile une dernière fois sur Zum Geburtstag. A 19h et après une belle performance de Majestics, c’est l’annonce des résultats, avec des commentaires bons et utiles reçus pour notre prestation assise et une honorable 6ème place pour le concours de marche. A souligner la magnifique performance des tambours qui finissent à la première place et les jeunes élèves de percussions qui reçoivent le prix du Jury ! La cantonale est terminée, félicitation à tous.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.