mardi 19 février 2019

Aubade de la fête des mères le 13 mai 2018


Rendez-vous 8h au Château pour jouer les premières marches dans la vieille ville. Les premières notes de Zum Geburtstag et Rock’n Dollars étaient aussi réveillée que leurs membres, mais heureusement, changer de quartier dégourdit un peu les jambes, et les doigts. Rue des Granges, Rue de la Croix, Route de Neuchâtel, et ensuite devant la boulangerie Conrad où notre cher directeur à sortit sa clarinette pour épicer la version de Bare Necessities d’un joli solo de clarinette. Comme récompense, la boulangerie nous a offert un verre et un pain aux herbes bien sympathique. Déplacement vers la rue du Jolimont…

Déplacement oui. En silence… pas tellement ! Parce que dans le défilé de voitures y en a une en particulier qui émet un son un peu étouffé… de cor. C’est, bien sûr, David et Nicolas, qui jouent un peu tout ce qui leur passe par la tête.

Suite de la tournée du Landeron à la rue du Jolimont où c’est Raphaël qui reprend la baguette du chef. Rue du lac, Route de Bâle, puis le Home Bellevue où Happy Holidays, Merci et Zum Geburtstag ont eu pas mal de succès, même que le personnel nous a chaleureusement offert un verre. Finalement c’est au chemin des alouettes et devant chez Maurice Bourgouin que finit notre aubade pour la fête des mères.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.