mardi 19 février 2019

Camp musical le 26-27 janvier 2019


Après un mois de répétitions, c’est le tour du fameux et tant attendu camp musical ! Départ à 7h avec le car depuis le Landeron pour Jaun et une journée épique de répétitions. Alors que l’après-midi avance, des frémissements d’impatience se font sentir dans tout le chalet. Car le soir, nos deux organisatrices préférées ont préparé un show qui ne sera pas oublié de sitôt ! Danse avec les stars ! En effet, chaque registre s’est vu attribuer une danse et doit faire une chorégraphie sur 3 minutes de musique.

L’honneur de la première danse revient aux flûtes accompagnées de notre directeur sur la danse irlandaise. Ils ouvrent le bal avec une gorgée de Guinness avant de sautiller sur des airs de violon. Sous les ordres discrets de Fanny, ils se croisent et se recroisent sur la piste de dance. Une belle première performance ! Viennent ensuite les cors avec le hip-hop et la fameuse chanson « fou ta cagoule », répétée mot à mot par les danseurs… enfin presque ! A souligner la magnifique performance du Roll comme DJ, aurait-il raté sa carrière ? Les prochains à se donner en spectacle sont les trombones et la percussion qui nous font une performance mémorable de french cancan. A souligner l’originalité de mettre les têtes et les mains à travers un drap et la souplesse insoupçonnée de Raphaël. Comment peut-il lever les jambes aussi haut ? Place ensuite à la danse orientale avec les basses et les saxophones, qui se sont tous habillés en djellabas pour l’occasion et ont lentement tournicotés, très à l’aise, pendant 3 minutes. Un peu plus festif ensuite avec les clarinettes et notre basson préféré, sur des airs de samba ! La chorégraphie est plutôt bien huilée, terminée sur un saut d’Ophélie et un grand écart de Corentin. A souligner aussi les coiffes brésiliennes qui, mêmes si elles menaçaient régulièrement de tomber, ont donné des touches de couleur à la scène. Les euphoniums et les trompettes prennent ensuite d’assaut la piste pour nous concocter quelque chose d’un peu spécial. Greg prend le rôle d’une voix off et nous raconte avec un humour piquant l’histoire du lac des cygnes. Ils nous transportent au-delà du ballet, dans un monde où les arbres bougent, où le coucher de soleil est couché sur du papier et où les cygnes et les hommes se séduisent avec des trompettes, des cornets et des euphoniums. C’est finalement le tour de l’équipe de cuisine d’entrer en scène, avec le country. Chemises à carreaux et jeans et chapeaux de cowboy sont au rendez-vous et la danse, menée par Yasmine, nous fait frapper dans les mains tout du long et danser avec eux pour la scène finale. Après toutes ces émotions, direction le bar et une autre piste de danse !

Le lendemain, retour aux choses sérieuses avec les répétitions. Il semble que la nuit n’ait pas été aussi dévastatrice que les autres années et pourtant la répétition de l’après-midi ne rend pas compte du progrès du weekend. C’est avec une grimace que notre directeur coupe court à la répétition. Il est temps de ranger, nettoyer le chalet et aller dormir !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.